Galactic Junk League

Release Date : Publisher :

Galactic Junk League [ Free to Play ]

Galactic Junk League
Galactic Junk League propose de collecter les débris spatiaux d’un univers en totale décomposition afin de construire ses propres vaisseaux pour des affrontements en arène. Une bonne note pour Pixel Federation, qui parvient à offrir un jeu gratuit, sympa et bien équilibré dès le début.

Univers et Ambiance

Sur Steam on trouve du très bon, du beaucoup moins bon et parfois des ovnis qui laissent planer un sérieux doute sur la santé mentale de certains créateurs de jeux.

Ovni, le mot est bien choisi pour présenter Galactic Junk League. Le jeu est disponible en early access depuis peu et le titre laisse une impression étrange.

Niveau histoire univers et background en général, ne cherchez pas loi pour le moment. En effet, Pixel Federation n’a vraiment pas mis l’accent sur cet aspect.

Dans une époque pas vraiment bien déterminée, l’humanité semble être devenue une espèce spatiale, disposant de vaisseaux et d’un dense réseau d’établissements stellaires.

Cependant et malheureusement, la civilisation est en décadence totale et chacun se voit désœuvré. Imaginez en quelque sorte un Mad Max de l’espace où personne n’est vraiment entièrement ni sain, ni honnête.

Dans ce monde en totale perdition, le seul vrai amusement est bien logiquement les combats de gladiateurs version vaisseaux spatiaux. C’est comme cela qu’un s’y amuse, en voyant des vaisseaux intersidéraux s’affronter à mort.

Mais attention, ces vaisseaux sont réalisés par les combattants à partir de déchets glanés à droite et à gauche, le tout prend donc une tournure vraiment… étrange.

Quelques images

Forces du jeu

Le pitch de Galactic Junk League laisse une étrange impression, il faut bien le dire. Si le concept peut, après tout, être intéressant, il aurait cependant gagné à disposer d’un univers un peu plus profond, avec un tantinet de politique, histoire de donner du volume à ces affrontements qui risquent à terme de retomber à plat.

Le gameplay de Galactic Junk League est double. En premier lieu, il s’agit de construire son vaisseau spatial de manière totalement libre et débridée, à l’aide d’éléments divers et variés : moteurs, blindage, armement, et autres.

Ceux qui sont familiers de Robocraft ou encore de TerraTech seront entièrement à l’aise dans l’univers de construction de Galactic Junk League.

La seconde partie du gameplay est bien entendu l’affrontement en arène. Ces derniers sont épiques et demandent une bonne dose de dextérité pour manœuvrer son vaisseau spatial. Les combats sont particulièrement fun et n’ont rien à envier aux ténors des jeux de combat en arène.

Les combats permettent évidemment d’accumuler de l’expérience et des déchets spatiaux, qui offrent l’opportunité bien évidente de moderniser son vaisseau ou d’en construire un autre.

On peut enfin avoir recours à des packs accélérant le processus de collecte des déchets moyennant de l’argent sonnant et trébuchant.

Au final Galactic Junk League est un bon jeu, qui surprend, certes, mais qui saura convaincre les joueurs à la recherche de fraîcheur, de légèreté et d’un peu de nouveauté.

Sign In

Lost Password

Partagez
+1
Tweetez