Vikings : War of Clans

Release Date : Publisher :

Vikings : War of Clans [ Free to Play ]

Viking : war of Clans
Plarium nous gratifie d’un jeu de gestion/stratégie sauce 100% Viking orienté PvP à fond les gamelles. Si le jeu n’offre pas de renouveau vidéoludique, il n’en reste pas moins un très bon jeu de stratégie ! Le jeu est de plus très récent et donc parfait pour se tailler une place au soleil dans le Valhalla des joueurs.

Univers et Ambiance

Le Nord, c’est le Nord. C’est aussi une terre composée de clans dirigés par des Jarls qui se font la guerre sans cesse pour assurer leur suprématie. Les clans disposent généralement d’un territoire et d’une ville principale en leur centre.

C’est dans l’une de ces villes que vous échouez, avec l’envie de la raser et de la piller. Pourtant, vous ne le faites pas. En effet, le Jarl de cette ville a été tué et le territoire n’es plus de maître.

On vous propose alors, bien logiquement de prendre la tête de la ville et d’en épargner les habitants. Vous vous en apercevrez rapidement, la ville est en proie au chaos et de nombreuses choses doivent être menées pour retrouver la voie de la prospérité.

Vous devrez donc gérer votre territoire, construire des bâtiments, entrainer une armée, et bien entendu aller affronter les autres Jarls voisins, pour leur apprendre la vie.

Quelques images

Forces du jeu

Vikings : War of Clans est un bon jeu de gestion/stratégie comme Plarium sait les faire. Si l’histoire ne donne pas à réfléchir plus de 3 secondes, le reste du jeu offre du classique particulièrement bien maîtrisé.

On se retrouve donc à devoir gérer une ville par l’intermédiaire des constructions, des ressources (nourriture, pierre et bois) et d’une progression du personnage principal. On retrouve en effet un système de progression des compétences et des attributs plutôt bien réalisé.

La réalisation artistique de Vikings : War of Clans a vraiment été menée de main de maître et le jeu est un véritable plaisir à regarder, surtout pour un titre de ce type. Même la musique a été composée avec minutie et ne lasse jamais. Chapeau bas messieurs les artistes.

Enfin, le gameplay semble éviter les pièges du free to play, le jeu n’est pas rapide, mais sa lenteur n’est jamais suffocante, comme avec un Settlers Online par exemple. D’autre part, si la boutique permet d’avancer un peu plus vite, il nous a semblé que l’on pouvait s’amuser suffisamment sans avoir à débourser le moindre centime.

Sign In

Lost Password

Partagez
+1
Tweetez