Heroes of the Storm

Release Date : Publisher :

Heroes of the Storm [ Free to Play ]

Heroes of the Storm
Diablo qui tatane Malfurion tout en évitant les attaques nucléaires de Nova, une chimère tout droit sorti des rêves d’un fan hardcore de Blizzard ? Non, c’est bel et bien une réalité qui a un nom : Heroes of the Storm. Le nouveau né de Blizzard propose d'incarner les héros de nombreux jeux de l'éditeur californien.

Univers et Ambiance

Heroes of the Storm, HoS pour les intimes est tout nouveau tout chaud, bien que la bêta ait été lancée il y a quelques mois. Blizzard fait donc une incursion dans le genre actuellement très populaire des MOBA et elle ne passe pas inaperçu.

Le pari de Blizzard est d’orienter l’univers et l’ambiance de son nouveau jeu, dans un monde créé à partir la fusion des univers de tous ses jeux. Un concept alléchant qui permet de voir se cotoyer elfes, spacemarines, zergs ou encore succubes. Bien que l’histoire de Heroes of the Storm puisse tenir sur un ticket de métro composté, elle n’est pas véritablement ce qui fait l’épine dorsale d’un MOBA. Ici, on atomise, on disperse, on ventile, le but n’est pas de progresser dans un arc scénaristique, mais d’éparpiller ses adversaires par petits bouts façon puzzle.

Au final, cette mixité se révèle étrangement homogène et propose un MOBA chargé aux amphétamines qui va très certainement faire trembler les grands noms du genre.

Quelques images

Forces du jeu

Ce mélange est d’ailleurs, la vraie force du jeu. On sent très rapidement que les californiens de Blizzard ont bossé sur le sujet afin de proposer des personnages équilibrés. N’allez pas croire que l’arme nucléaire est la réponse à tous les maux, car vous y laisseriez très rapidement des plumes. Dans HoS, tout a été mis en œuvre pour offrir une expérience de jeu très équilibrée tout en demeurant riche.

Outre le concept original de l’univers et la nostalgie qu’il ne manque pas de faire naitre, HoS brille également par la conception de ses lanes et de son système de progression. Les lanes sont généralement très nerveuses et ne permettent pas de relâcher son attention. On démarre, on vaporise (ou on se fait vaporiser) et on améliore ses personnages, pas de temps mort, pas de chichis.

Enfin, connaissant Blizzard et son excellent suivi des jeux en ligne, on ne peut qu’imaginer que le nombre de héros va augmenter considérablement et que les lanes vont être légion dans quelques mois. Il faut désormais compter avec un nouveau MOBA, qui se révèle très prometteur.

Sign In

Lost Password

Share
+1
Tweet