Sacred Saga Online

Release Date : Publisher :

Sacred Saga Online [ Free to Play ]

Sacred Saga Online
Sacred Saga Online est la suite d'Omega Zodiac, un MMORPG ambiance antique, mais vu par la lorgnette asiatique. Un concept plutôt intéressant qui ravira les fans de dungeons crawlers, de nuées de monstres et dans un certain sens de Saint Seiya.

Univers et Ambiance

Nous avions testé il y a déjà plusieurs mois un MMORPG très axé dungeon crawler et révélant une ambiance antique (principalement grecque) à la sauce asiatique : Omega Zodiac. Le tout ressemblait à un Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en français) un peu barré qui intriguait réellement.
Voilà que GGCorp, nous propose sa suite, nommée Sacred Saga Online.
Nous avions bien aimé Omega Zodiac, mais nous déplorions le manque certain d’histoire et de background. Sacred Saga Online ne rattrape pas le tir, du tout. Avant de commencer à jouer, on ne sait tout bonnement pas ce que sera le contexte du jeu. Autrement dit, il faut faire confiance aveuglément aux visuels, qui sont, bien étrangement aguicheurs et privilégient les pépées en petite tenue. Une fois l’avatar créé et le jeu commencé on découvre le background très maigrichon de Sacred Saga Online en quelques lignes de dialogue.
Pour faire simple, Athènes et la déesse Athéna sont en danger. Des hordes malfaisantes tentent de les détruire toutes deux. La déesse trie donc sur le volet des héros pouvant sauver la situation et remettre tout dans le bon ordre, oui : vous.

Quelques images

Forces du jeu

Sacred Saga Online reprend sans grands risques les très bons côtés de son Omega Zodiac pour les améliorer et proposer un jeu plus aboutit et très peu gourmand.
Tout se passe sur navigateur sans aucun téléchargement et sans passer des heures à peaufiner un avatar compliqué. Le nombre des classes est d’ailleurs le même, c’est-à-dire 3 : le chevalier, l’archer et le mage.
Les skills de combats reposent sur ces antagonismes pour créer des combos “personnalisés” : mage anti archer, ou chevalier anti mage. En débloquant tous les “anti” de votre classe vous disposerez ainsi de sets d’attaque qu’il faudra moduler en fonction de vos adversaires.
Ces derniers sont d’ailleurs soit IA, Des flopées de monstres et des nuées de créatures peu ragoûtantes, soit humains. Dans ce dernier cas, il faudra combattre des persos sans doute aussi bien créés que le vôtre.
Le jeu en lui-même est très orienté action asiatique et on ne coupe pas aux poncifs du genre, nombreux, mais très bien exploités. On trouve également la traditionnelle course aux armements motivée par le levelling du jeu et l’expérience gagnée. On pourra également laisser son perso évoluer tout seul de manière à ce qu’il termine les quêtes les plus simples et les moins dangereuses.
Un dernier mot au sujet des graphismes, qui sont tout à fait respectables et même sympas, pour un jeu navigateur, léger qui plus est.

Sign In

Lost Password

Partagez
+1
Tweetez